[COMMISSARIAT] INFRAMINCE

Formidable espace de recherche et de questionnement, la matière sonore intrigue aussi bien les artistes musiciens que les plasticiens, qui l’expérimentent de différentes manières.
Perception immatérielle, le son a toujours produit du visuel par le biais de l’imaginaire qu’il dégage.À défaut d’avoir forcément des images sous les yeux, nous en produisons à l’écoute de bruits et de musiques. Certains artistes tentent de se baser sur la matière sonore pour en dégager une création visuelle.

Aujourd’hui, les interactions entre les arts visuels et sonores vont plus loin qu’illustrer le son ou l’accompagner de visuel comme ce fut longtemps le cas. Désormais, l’un des aspects peut servir de base pour produire l’autre. L’exposition se propose de mettre en avant l’intervalle entre le sonore et le visuel, mais plus généralement l’intervalle inhérent à l’artiste entre une première idée et une suivante. L’inframince renvoi donc au processus de création des artistes, à ces intervalles qui les font passer d’un médium à un autre en une fraction de seconde.

Les oeuvres des huit artistes invités dialoguent entre elles et interrogent l’essence même de l’art au travers des notions sensibles d’immatériel, d’éphémère s’inscrivant dans une attention à l’inframince.  Chaque œuvre est un récit mystérieux à décrypter.

lbsuidwhfkljdngx